warning!Vous utilisezInternet Explorer. Certaines fonctions peuvent ne pas fonctionner correctement. Nous vous recommandons d'utiliser un navigateur différent.

Contrôle préalable au vol

1600x350-предполетный досмотр (2).png
Les articles suivants sont interdits à bord

La sécurité de l'aéroport international de Cheremetievo est assurée par AeroMASH–compagnie de sécurité aérienne par actions fermée, établie en 1998.
AeroMASH–compagnie de sécurité aérienne par actions fermée fut l'une des premières sociétés russes à garantir la conformité avec les réglementations, les règles et les principes de la sécurité aérienne sur le transport aérien, conformément aux normes ICAO/IATA et au droit aérien de la Fédération de Russie.

Conformément à l'Annexe 1 des Règles pour les contrôles avant et après le vol, approuvé par ordre du Ministère des transports de la Fédération de Russie, n° 104, datée du 25 juillet 2007, il est interdit aux passagers de transporter les substances et articles dangereux suivants dans des bagages en cabine ou en soute :

Matériels magnétiques

Explosifs et armes

Substances toxiques

Liquides inflammables

Solides inflammables

Matières radioactives

Gaz comprimés et liquéfiés

Agents oxydants et peroxydes organiques

Substances toxiques

Substances caustiques et corrosives

Aides à la mobilité personnelle de petite taille alimentées par des batteries au lithium et autres substances dangereuses, articles et biens qui pourraient être utilisés pour attaquer les passagers, les membres d'équipage ou qui pourraient mettre en danger l'avion en vol.

Informations sur le passager

Les articles suivants sont autorisés à bord
Les articles suivants sont autorisés à bord

Les membres de l'équipage et les passagers sont autorisés à transporter les articles et substances suivants à bord de l'avion, sous réserve des conditions requises :

Dans les bagages enregistrés en fret ou dans les soutes à bagages de l'avion, auxquels les passagers n'ont pas accès pendant le vol

  • arbalètes, fusils harpons [*], sabres, épées de cavalerie, hachettes, cimeterres, glaives, épées longues, baïonnettes, poignards, couteaux à cran d'arrêt, couteaux avec verrouillage ou tout type de réplique d'arme ;
  • couteaux de cuisine (ciseaux) avec une lame dépassant 60 mm de long ;
  • boissons alcoolisées avec un taux d'alcool supérieur à 24 %, mais inférieur à 70 % par volume, dans un conditionnement de détail inférieur à 5 litres (pas plus de 5 litres par passager) ;
  • liquides et boissons alcoolisés avec un taux d'alcool inférieur à 24 % par volume ;
  • aérosols corporels ou domestiques, protégés par des couvercles empêchant le jet spontané du contenu, avec une capacité inférieure à 0,5 kg ou 500 ml - pas plus de 2 kg ou 2 l par passager ;
  • thermomètre médical contenant du mercure, dans un étui standard - un par passager.

En ce qui concerne les articles de cabine :

  • thermomètre médical ne contenant pas de mercure ;
  • tensiomètre à mercure dans un étui standard - un par passager ;
  • baromètre ou thermomètre au mercure, disposé dans un conteneur étanche et scellé avec le cachet de l'expéditeur ;
  • briquets jetables - un par passager ;
  • glace sèche pour réfrigérer les denrées périssables - pas plus de 2 kg par passager ;
  • peroxyde d'hydrogène 3 % - pas plus de 100 ml par passager ;
  • liquides, gels et aérosols considérés comme non dangereux : dans des conteneurs de 100 ml ou moins (ou un volume équivalent dans d'autres unités de mesure), emballés dans un sac en plastique transparent solidement scellé d'un volume de 1 l ou moins - un sac par passager.

Liquides en conteneurs

Un conteneur avec une capacité supérieure à 100 ml ne sera pas accepté au transport, même s'il n'est que partiellement rempli.
Des exceptions sont faites pour les médicaments, les aliments pour bébé et les besoins alimentaires spéciaux.

Les liquides achetés dans les boutiques duty-free de l'aéroport

Les liquides achetés dans les boutiques duty-free de l'aéroport ou à bord de l'avion doivent être emballés dans un sac en plastique solidement scellé permettant l’identification du contenu pendant le vol. L'emballage doit comporté la preuve que ces articles ont été achetés dans une boutique duty-free à l'aéroport ou à bord de l'avion les jours du voyage.
La direction de l'aéroport, de la compagnie aérienne ou de la société exploitante est autorisée à prendre des mesures de sécurité aérienne supplémentaires pour les vols associés à des risques accrus et peut interdire le transport des articles suivants dans les bagages à main :

  • tire-bouchons ;
  • aiguilles d'injection hypodermiques (sauf preuve médicale fournie) ;
  • aiguilles à tricoter ;
  • ciseaux avec une lame plus courte que 60 mm ;
  • couteaux de voyage et canifs pliants (sans dispositif de fixation) avec une lame inférieure à 60 mm de long.

Aides à la mobilité personnelle de petite taille

Transport des aides à la mobilité personnelle de petite taille alimentées par des batteries au lithium enregistrées comme bagage de soute ou bagage en cabine.
Les aides à la mobilité personnelle de petite taille incluent :

  • les monoroues ;
  • les segways (mini-segways) ;
  • les hoverboards ;
  • les gyroscooters ;
  • les scooters électriques.

Conformément aux recommandations de l'association internationale du transport aérien (IATA), les articles susmentionnés peuvent être transportés sur les vols d'Aeroflot PJSC comme bagages enregistrés, à condition que l'aide à la mobilité ne contienne pas de batterie au lithium.
Une batterie au lithium retirée d'une aide à la mobilité ne peut être transportée qu'en soute, à condition que la puissance de la batterie ne dépasse pas 160 watt par heure (W/h).
Un petit appareil avec une batterie au lithium embarquée (non amovible) peut être transporté s'il est traité comme « marchandise dangereuse » à travers le terminal de fret de l'aéroport.

[*] Règles de transport des armes sur les vols Aeroflot

  • Lors de la réservation et de l'enregistrement des vols Aeroflot PJSC, le passager doit déclarer son intention de transporter des armes dans ses bagages.
  • Un passager transportant des armes doit se présenter à l'enregistrement moins d'une heure et demi avant l'heure de départ.
  • Un passager transportant des armes sur des vols à l'intérieur de la Fédération de Russie doit transporter un permis pour garder et transporter des armes.
  • Lors du transport d'armes depuis/vers la Fédération de Russie et le transport d'armes dans le territoire de la Fédération de Russie, le passager doit posséder un permis d'importation/d'exportation d'armes émis par l'organisme autorisé du Ministère des affaires intérieures.
  • Les passagers en correspondance voyageant en Russie et en possession d'armes doivent être à nouveau contrôlés à l'aéroport de Sheremetyevo.
  • Conformément à la loi « sur les armes », les citoyens étrangers :
    • sont autorisés à transporter des armes de sport et de chasse au sein de la Fédération de Russie s'ils détiennent une invitation de la part d'une entité juridique, contenant une licence de chasse, un contrat de chasse passé avec ladite entité juridique ou une invitation à participer à des activités sportives ainsi que l'autorisation appropriée du Ministère des affaires intérieures ;
    • ne sont pas autorisés à transporter en Fédération de Russie tout type, toute version ou tout modèle d'arme destiné à assurer leur sécurité personnelle, à protéger la vie et la santé d'autres citoyens, leur propriété, pour escorter des marchandises ou pour tout autre motif non répertorié ci-dessus, sauf dispositions particulières de traités internationaux de la Fédération de Russie.
  • Les armes doivent être remises à l'aéroport de départ pour un stockage temporaire pendant le vol et elles sont rendues à leurs propriétaires à l'aéroport d'arrivée.
  • Les répliques d'armes (pistolets, revolvers, fusils, carabines, mitrailleuses, appareils à électrochocs, etc.) ne peuvent pas être transportées en cabine.
    Les répliques d'armes peuvent être transportées uniquement en bagage en soute.
  • Les armes peuvent être transportées uniquement si elles sont déchargées, si elles sont disposées dans un conditionnement fourni par le passager (housses, étuis, conteneurs spéciaux, valises, etc.) qui répond aux exigences de sûreté et de sécurité relatives aux armes. Les armes à feu et les munitions doivent être conservées dans des conteneurs séparés.
  • Le poids des munitions transportées ne peut pas dépasser 5 kg par personne.
  • Les douilles de cartouches pour les armes à gaz ne peuvent pas être transportées par avion.
  • Les armes à air comprimé avec une énergie initiale de plus de 3 joules sont classées comme armes civiles (Article 3 de la loi « sur les armes ») et doivent être transportées conformément à la procédure de transport des autres armes. Un permis de port d'armes est obligatoire pour le transport d'armes à air comprimé avec une énergie initiale de plus de 7,5 joules et un calibre supérieur à 4,5 mm (Article 13 de la loi « sur les armes »).
    Exception :
    Les autorités nationales de l'aviation civile du Vietnam et de la Biélorussie exigent que toutes les armes à air comprimé, y compris celles dont l’énergie initiale est inférieure à 3,0 joules, soient remises pour un stockage temporaire pendant le vol. Un certificat de prise en charge sera délivré. Afin de respecter cette exigence, veuillez informer un employé de l'aéroport lors de l'enregistrement de toutes les armes à air comprimé que vous envisagez de transporter.
    Les autorités nationales de l'aviation civile espagnole exigent que toutes les armes à air comprimé, y compris celles dont l’énergie initiale est inférieure à 3,0 joules, et toute arme d’imitation, soient transportées indépendamment de tout autre bagage et qu'elles soient identifiées par des étiquettes spéciales. Afin de respecter cette exigence, veuillez informer un employé de l'aéroport lors de l'enregistrement de toutes les armes à air comprimé ou armes d'imitation que vous envisagez de transporter.
  • Les appareils à électrochocs et à étincelles fabriqués en Russie sont classés comme armes civiles (Article 3 de la loi « sur les armes ») et doivent être transportés conformément à la procédure de transport des autres armes. Un passager transportant un appareil à électrochocs, doit obligatoirement fournir un document contenant les spécifications techniques, afin de permettre aux employés du Ministère des affaires intérieures de vérifier la conformité des paramètres de sortie de l'appareil par rapport aux paramètres établis par les normes d'État applicables dans la Fédération de Russie. La circulation des appareils à électrochocs fabriqués en dehors de la Fédération de Russie est interdite (Article 6 de la loi « sur les armes ») ; par conséquent, leur transport est également interdit.
Notice d'information

La possibilité de transporter une batterie au lithium par avion dépend de sa configuration et de sa capacité (W/h) (pour les batteries lithium-ion/polymère rechargeables) ou de son contenu en lithium (pour les batteries non rechargeables constituées de lithium métal).
Pour votre propre sécurité et pour la sécurité des autres passagers, veuillez respecter les exigences et lire les instructions détaillées concernant le transport des batteries au lithium.
Les appareils à électrochocs alimentés par des batteries au lithium doivent être complètement éteints (pas en mode veille ni en mode de consommation réduite) et placés dans une boîte de protection afin d'éviter toute activation ou dommage involontaire. Une mallette dure et/ou du matériel de rembourrage (vêtements) peut constituer une protection appropriée pour éviter tout mouvement.

Batteries Li-ion d'une puissance spécifique jusqu'à 100 Wh [*]

(Batteries au lithium-métal contenant jusqu'à 2 g (LC) de lithium)

Batteries Li-ion avec une puissance spécifique comprise entre 100 et 160 Wh [*]

(Batteries au lithium-métal contenant 2-8 g (LC) de lithium)

Batteries Li-ion d'une puissance spécifique supérieure à 160 Wh [*]

Aides à la mobilité personnelle de petite taille

Alimentées par des cellules (batteries) au lithium-ion

Exemples :

  • téléphones cellulaires ;
  • caméras vidéo ;
  • montres ;
  • lecteurs de musiques portatifs ;
  • ordinateurs portables ;
  • les appareils médicaux portatifs.

En ce qui concerne les bagages à main

  • équipement intérieur autorisé ;
  • les batteries de rechange doivent être protégées individuellement de telle façon qu'un court circuit est impossible (c.-à-d., stockées dans leur emballage d'achat au détail ou avec les bornes ouvertes recouvertes d'un ruban adhésif ou avec chaque batterie placée dans un sac en plastique ou un emballage de protection distinct).

En ce qui concerne les bagages en soute

  • ils doivent se trouver à l'intérieur de l'équipement ;
  • des mesures doivent être prises pour éviter tout allumage accidentel ;
  • le transport des batteries d'accumulateurs de rechange (non insérées dans l'équipement) est interdit.

Exemples :

  • les ordinateurs portables à durée de vie prolongée ;
  • les équipements audio et vidéo professionnels ;
  • les appareils médicaux portatifs.

En ce qui concerne les bagages à main

  • l'autorisation de la compagnie aérienne est obligatoire ;
  • équipement intérieur autorisé ;
  • des mesures doivent être prises pour éviter tout allumage accidentel ;
  • les batteries de rechange doivent être stockées séparément ;
  • protégées de telle façon qu'un court-circuit est impossible (c.-à-d., stockées dans leur emballage d'achat au détail ou avec les bornes ouvertes recouvertes d'un ruban adhésif ou avec chaque batterie placée dans un sac en plastique ou un emballage de protection distinct) ;
  • un passager est autorisé à transporter uniquement deux batteries au lithium-métal de rechange.

En ce qui concerne les bagages en soute

  • L'autorisation de la compagnie aérienne est obligatoire ;
  • ils doivent se trouver à l'intérieur de l'équipement ;
  • des mesures doivent être prises pour éviter tout allumage accidentel ;
  • le transport des batteries d'accumulateurs de rechange (non insérées dans l'équipement) est interdit.

Exemples :

  • équipement industriel inclus dans certains véhicules électriques et hybrides ;
  • aides à la mobilité et cyclomoteurs.

Non autorisés dans les bagages à main ou en soute

  • être présenté et transporté comme « marchandise dangereuse » conformément aux instructions techniques pour le transport sécurisé des marchandises dangereuses par avion (Doc 9284 AN\905).

Exceptions

Fauteuils roulants et aides à la mobilité similaires alimentés par des batteries au lithium-ion, avec une puissance spécifique supérieure à 160 Wh, utilisés par des passagers à mobilité réduite en raison d'un état de santé, de l'âge ou d'un état temporaire (par ex. jambe cassée).

Conditions autorisant le transport spécial d'aide à la mobilité/fauteuil roulant :

1. Le capitaine de l'avion doit être informé de l'emplacement de la ou des batteries au lithium-ion.

2. L'autorisation de la compagnie aérienne est requise.

3. Les aides à la mobilité doivent être transportées de sorte à être protégées des dommages qui pourraient être provoqués par des bagages, courriers, approvisionnements de bord ou le déplacement d'autres frets.

4. Рeuvent être transportés comme bagages en soute sous les conditions suivantes :

  • les bornes de la batterie sont protégées contre les courts-circuits (par ex. en plaçant des cales dans la boîte de la batterie) ;
  • la batterie est correctement sécurisée dans le dispisitif d'aide à la mobilité ;
  • les circuits électriques doivent être sécurisés.

5. Si une aide à la mobilité/un fauteuil roulant est conçu pour permettre à l'utilisateur de retirer la batterie (par ex. pliable), alors :

  • la batterie doit être retirée ;
  • les batteries doivent être protégées contre les courts-circuits par l'isolation des bornes (en les recouvrant de ruban adhésif) ;
  • les batteries retirées doivent être protégées de tout dommage (par ex., placées dans un emballage de protection). Les batteries doivent être transportées dans la cabine des passagers ;
  • la puissance de la batterie ne doit pas excéder 300 Wh ;
  • une seule batterie avec une capacité inférieure à 300 Wh peut être transportée ou deux batteries de rechange, chacune avec une capacité inférieure à 160 Wh.

Exemples :

  • les mono-roue ;
  • les segways (mini-segways) ;
  • les hoverboards ;
  • les gyroscooters ;
  • les scooters électriques.

Conformément aux recommandations de l'association internationale du transport aérien (IATA), les articles susmentionnés peuvent être transportés sur les vols d'Aeroflot PJSC comme bagages enregistrés, à condition que l'aide à la mobilité ne contienne pas de batterie au lithium.

Une batterie au lithium retirée d'une aide à la mobilité ne peut être transportée qu'en soute, à condition que la puissance de la batterie ne dépasse pas 160 watt par heure (W/h).

Un petit appareil avec une batterie au lithium embarquée (non amovible) peut être transporté s'il est traité comme « marchandise dangereuse » à travers le terminal de fret de l'aéroport.

[*] 1 Wh = 1 V · 1 Ah

Avertissement pour tous les passagers voyageant à destination des États-Unis !

Le gouvernement des États-Unis a établi de nouvelles règles qui sont entrées en vigueur le 30 juin 2018. Les substances en poudre d'un poids égal ou supérieur à 12 oz (350 ml) sont désormais interdites dans la cabine de l’avion, à l’exception de ce qui suit :

  • les substances en poudre prescrites médicalement, les aliments pour bébé et les restes humains d'un poids égal ou supérieur à 12 oz (350 ml) peuvent être transportés dans la cabine de l'avion, sous réserve de l'inspection de tous les contenants hermétiques pour vérifier l'absence de détérioration ou de contrefaçon de l'emballage d'origine (déchirures, fissures, perforations de l'emballage, film ou sceau de protection). Les paquets présentant une détérioration ou une falsification évidente doivent être inspectés pour vérifier que le contenu est conforme à ce qui est indiqué sur l'emballage ;
  • les boîtes contenant un produit en poudre achetées dans une boutique hors taxes et fermées dans un sac à bague d'inviolabilité, peuvent être transportés dans la zone de contrôle et à bord de l'avion.

Toute boîte contenant de la poudre et présentant des signes évidents de détérioration ou de falsification est interdite dans la zone de contrôle, son transport aérien sera refusé si aucune explication crédible ne peut pas être fournie pour justifier la différence de poids par rapport au poids du contenu ou si la poudre dégage une odeur inhabituelle ne correspondant pas à celle du contenu déclaré.

N'importe quelle quantité de poudre peut être enregistrée comme bagage de soute et transportée dans la soute de l'avion.

Selon les critères des États-Unis, « les poudres sont de petites particules sèches créées par pulvérisation, broyage ou désintégration de substances solides (c.-à-d., la farine, le sucre, le café moulu, les épices, le lait en poudre [aliments pour bébés], les produits cosmétiques). La poudre peut se présenter sous forme agglomérée, granulaire ou comprimée. »

Règles de transport des cigarettes électroniques

Articles ou produits

Emplacement

Restrictions

 

Bagages en soute

Bagages à main

Pour une seule personne

L'autorisation du ou des opérateurs est requise

Le capitaine de l'avion doit être informé

 

Les appareils à fumer électroniques portatifs alimentés par batteries (par ex. cigarettes électroniques, cigarillos électroniques, cigares électroniques, pipes électroniques, générateurs de vapeur personnels, systèmes d'apport de nicotine électroniques)

Non

Oui

Oui

Non

Non

a) transportés par des passagers ou membres de l'équipage pour un usage personnel ;

b) les batteries de rechange doivent être protégées de manière individuelle afin d'éviter tout court-circuit (en les plaçant dans l'emballage de vente au détail d'origine ou en utilisant une autre méthode d'isolation des bornes) ;

c) les paramètres de chaque batterie ne doivent pas dépasser les suivants :

  • contenu de lithium dans les batteries au lithium-métal : 2 g ;
  • puissance spécifique des batteries au lithium-ion : 100 Wh ;

d) il est interdit d'utiliser les appareils à bord de l'avion ;

e) les appareils et/ou les batteries ne peuvent pas être rechargés à bord de l'avion.

Pour des raisons de sécurité, le transport des fauteuils roulants sur les vols s'effectue de la manière suivante :

Type de fauteuil roulant Restrictions
Fauteuils roulants équipés de batteries d'accumulateurs à cellule humide Ils doivent être enregistrés comme bagage de soute et transportés dans la soute à bagages, à condition que la batterie soit débranchée, que les bornes de la batterie soient isolées, que la batterie soit fermée dans un emballage rempli de matériau absorbant et dûment étiqueté. Si un fauteuil roulant équipé de batterie d'accumulateurs à cellule humide doit être utilisé avant l'embarquement et après avoir débarqué de l'avion, le service Planeside Handover peut être utilisé.
Fauteuils roulants équipés de batterie d'accumulateurs chargée sèche Ils doivent être transportés dans la soute à bagages, à condition que la batterie soit déconnectée, que les bornes de la batterie soient isolées pour éviter des courts-circuits accidentels et que la batterie soit fixée en toute sécurité au fauteuil roulant.
Fauteuils roulants équipés de batteries gel Ils peuvent être transportés sans que la batterie soit débranchée, à condition que les bornes de la batterie soient isolées.
Les fauteuils roulants équipés de batteries à cellule humide à l'épreuve des déversements Il doivent être transportés dans la soute à bagages, à condition que la batterie soit solidement fixée à l'aide à la mobilité, que les bornes de la batterie soient isolées pour éviter les courts-circuits et que tous les circuits électriques soient isolés.
Fauteuils roulants équipés de batteries susceptibles de se déverser Il doivent être transportés dans la soute à bagages, à condition que la batterie soit solidement fixée à l'aide à la mobilité, que les bornes de la batterie soient isolées pour éviter les courts-circuits et que tous les circuits électriques soient isolés. L'aide à la mobilité doit être chargée, fixée et déchargée en position verticale uniquement. Les batteries susceptibles de se déverser doivent être équipées de bouchons de purge anti-déversement, lorsque cela est possible.
Fauteuils roulants équipés de batteries au lithium-ion Ils doivent être transportés dans la soute à bagages, à condition que la batterie soit solidement fixée à l’aide à la mobilité, que les bornes de la batterie soient isolées pour éviter les courts-circuits et que tous les circuits électriques soient isolés ;
ils peuvent être considérés comme bagage de cabine si les batteries sont spécialement conçues pour pouvoir être facilement retirées par l'utilisateur. La batterie doit être retirée et transportée dans la cabine passager avec les bornes isolées pour éviter les courts-circuits ; la batterie doit être protégée contre tout dommage physique.
La capacité de la batterie ne doit pas excéder 300 Wh.
Le transport est autorisé pour une seule batterie d'une capacité n'excédant pas 300 Wh ou pour deux batteries d'une capacité n'excédant pas 160 Wh chacune.

Pour de plus amples informations : http://www.aeromash.ru/ru/about

Centre d'appels d'Aeroflot

+7 (495) 223-5555 pour les appels depuis Moscou ;
8-800-444-5555 pour les autres régions de Russie ;
*555 MTS, Beeline, Megafon, Tele2 pour les appels depuis la Russie.