warning!Vous utilisezInternet Explorer. Certaines fonctions peuvent ne pas fonctionner correctement. Nous vous recommandons d'utiliser un navigateur différent.

Passeport, visa et contrôle douanier

1600x350-28-визовый-и-паспортный-контроль.png

Les contrôles de passeport pour les vols au départ de l'aéroport Cheremetievo sont supervisés par le service des gardes-frontières de la sécurité fédérale de la Fédération Russe.

Conformément à l'article 6 de la loi fédérale 'Concernant la procédure de sortie de la Fédération Russe et d'entrée dans la Fédération Russe', le transporteur aérien est responsable de la vérification de la disponibilité et de la validité des documents requis pour l'entrée dans le pays de destination. Si vous voyagez avec Aeroflot, vos documents peuvent être vérifiés par un agent autorisé de la compagnie aérienne lors de l'enregistrement ou à l'embarquement.

Les conditions suivantes pour entrer dans certains pays sont répertoriées pour votre information. Pour vérifier les règles d'entrée officielles en vigueur à la date du vol, les passagers doivent contacter le consulat du pays d'entrée/de transit.

Conformément aux Règles de transport aérien de passagers et de bagages approuvées par Aeroflot PJSC (les Règles font partie intégrante de l'Accord de transport aérien), les passagers sont tenus d'obtenir tous les documents, visas, permis, etc., nécessaires ainsi que conformes à toutes les lois en vigueur en matière de sortie, d'entrée et de transit dans les pays de départ, d'arrivée et de transit. Aeroflot PJSC n'aura aucune responsabilité envers le passager si le celui-ci n'obtient pas ces documents ou visas ou ne se conforme pas aux exigences des lois en vigueur.

Important

  • Avant le départ, assurez-vous d'avoir signé votre passeport. Dans de nombreux pays, un passeport non signé est considéré comme une violation des réglementations d'immigration.
  • Si vous possédez un visa à entrées multiples pour la zone Schengen, vous devez d'abord entrer dans le pays émetteur du visa ; vous pourrez ensuite entrer dans tout pays de la zone Schengen. Si vous possédez un visa à entrée unique, vous pouvez uniquement entrer dans le pays émetteur du visa. Remarque à destination des détenteurs de visa à entrées multiples : si la durée de votre séjour dans les pays de l'espace Schengen dans une période de 180 jours excède la durée autorisée (90 jours en général) spécifiée sur votre visa, l'entrée peut vous être refusée.
  • Les enfants âgés de moins de 18 ans quittant le Royaume-Uni avec un visa « ACCOMPAGNANT » doivent être accompagnés de la personne dont le nom ou le numéro de passeport est spécifié sur le visa. Si l'enfant est accompagné par une autre personne, le visa peut être non valide.

Informations aux passagers au départ du lounge VIP internationaux du Terminal D de Cheremetievo

Depuis le 1er juillet 2015, le service de gardes-frontières russe n'assure plus les vérifications frontalières dans les lounges VIP des aéroports internationaux. Les passagers utilisant les lounges VIP doivent désormais passer par le point de contrôle des passeports conformément à la procédure standard.

Informations aux passagers voyageant vers la Fédération Russe
Informations aux passagers voyageant vers la Fédération Russe

La plupart des pays ont des accords de visa avec la Russie. Les ressortissants de ces pays détenteurs d'un passeport nécessitent un visa et un permis de résidence temporaire ou permanent afin de voyager vers la Russie. Un visa n'est pas nécessaire pour les ressortissants de la plupart des pays d'Amérique Latine et du CIS entre autres, ou pour certains détenteurs de passeport officiel ou diplomatique de certains pays. Pour en savoir plus sur les exigences en matière de visa pour les voyages à destination de la Russie, veuillez consulter le site Web de l'Ambassade russe ou du Ministère des affaires étrangères russe à l'adresse suivante : www.mid.ru.

Important

Tous les passagers ayant besoin d'un visa doivent se conformer aux exigences générales suivantes :

  • Les passagers ayant besoin d'un visa et voyageant vers/depuis Minsk (Biélorussie) et passant par Cheremetievo doivent détenir un visa de transit russe. Les passagers effectuant le parcours Moscou - Minsk - Moscou doivent disposer d'un double visa de transit.
  • Les vols depuis Moscou vers Simferopol sont nationaux. Les passagers avec visa doivent obtenir un visa russe.
  • Il est impossible de voyager avec un double transit via la Fédération Russe sans un visa russe.

Vous devez posséder un passeport valide pour entrer en Fédération Russe.
Le passeport ou document d'identité équivalent doit être valide à l'arrivée dans la Fédération Russe.

Un visa électronique d'entrée dans la Fédération de Russe (pour visiter le port franc de Vladivostok)

À compter du 1er août 2017, tout ressortissant étranger peut entrer sur le territoire de la Fédération Russe par les postes-frontières installés sur le territoire abritant le port franc de Vladivostock sur présentation d'un visa électronique obtenu sur le site officiel du ministère des Affaires étrangères de la Fédération Russe à l'adresse http://evisa.kdmid.ru.
Pour vérifier que le visa électronique qu'un ressortissant étranger présente aux agents de la compagnie aérienne est valide et comporte des informations exactes, rendez-vous sur le site Web du ministère des Affaires étrangères de la Fédération Russe à l'adresse http://evisacheck.kdmid.ru ou http://evisa.kdmid.ru.
Pour plus d'informations, veuillez visiter le site Web de l'Agence fédérale du transport aérien : http://favt.ru.

Informations supplémentaires

Ressortissants russes :

Les personnes ayant une double nationalité entrant et sortant de la Fédération Russe à l'aide du même document.
Il n'est pas autorisé de sortir de la Fédération Russe à l'aide d'un passeport expiré.

En ce qui concerne les détenteurs d'un document d'identité non national de la République de Lettonie ou d'un passeport étranger de la République d'Estonie et leurs enfants mineurs :

Depuis le 5 avril 2017, les détenteurs d'un document d'identité non-national de la République de Lettonie ou d'un passeport étranger de la République d'Estonie n'ont pas besoin d'un visa pour entrer dans la Fédération Russe. Les enfants mineurs des personnes concernées peuvent entrer dans la Fédération Russe sans visa s'ils sont détenteurs d'un document d'identité non-national de la République de Lettonie ou d'un passeport étranger de la République d'Estonie.

Informations pour les passagers voyageant vers (et depuis)
la République de Biélorussie
Informations pour les passagers voyageant vers (et depuis) la République de Biélorussie

Le 15 mai 2017, tous les vols à destination (en provenance) de la République de Biélorussie ont été réattribués à des terminaux d'aéroports russes. Des couloirs de contrôle frontalier distincts sont mis à la disposition des ressortissants de la Fédération de Russie et de la République de Biélorussie. Les ressortissants des pays mentionnés ci-dessus doivent présenter une pièce d'identité en même temps que leur carte d'embarquement, celle-ci confirme leur arrivée en République de Biélorussie ou leur départ de celle-ci par le vol correspondant.
Les ressortissants des pays ayant des accords de visa avec la Russie et voyageant à destination ou en provenance de Minsk via Cheremetievo doivent détenir un visa russe ou certains autres documents les autorisant à entrer dans la Fédération Russe.
Les passagers ayant besoin d'un visa et voyageant vers/depuis Minsk (Biélorussie) et passant par Cheremetievo doivent détenir un visa de transit russe. Les passagers effectuant le parcours Moscou - Minsk - Moscou doivent disposer d'un double visa de transit.

Depuis janvier 2017, les ressortissants de 80 pays peuvent entrer en Biélorussie sans visa pour un maximum de 5 jours, sauf lorsqu'ils entrent en Biélorussie depuis la Russie. Les ressortissants étrangers qui se rendent à Minsk depuis la Fédération de Russie (en particulier depuis l'aéroport de Cheremetievo) doivent obtenir un visa biélorusse en plus d'un visa de transit russe avant d'entrer dans le pays.

Les ressortissants des pays suivants peuvent entrer sans visa en Biélorussie depuis la Russie :

  • Azerbaïdjan, Arménie, Géorgie, Kazakhstan, Kirghizistan, Moldavie, Tadjikistan, Ouzbékistan, Ukraine.

En outre, à compter du 7 mars 2018, les ressortissants des pays suivants, qui ont signé avec la République de Biélorussie des accords intergouvernementaux mutuels portant sur les voyages, peuvent entrer sans visa :

  • Argentine (jusqu'à 90 jours), Brésil (jusqu'à 90 jours), Venezuela (jusqu'à 90 jours), Hong Kong (jusqu'à 14 jours), Israël (jusqu'à 90 jours), Qatar (jusqu'à 30 jours), Cuba (30 jours), Macao (jusqu'à 30 jours), Macédoine (sur présentation d'une invitation, d'une recommandation, d'une convocation pour un traitement médical ou d'une demande d'une agence de voyage ou si le but du voyage est de se rendre sur des lieux de sépulture), Mongolie (jusqu'à 90 jours), EAU (jusqu'à 90 jours), Serbie (jusqu'à 30 jours), Turquie (jusqu'à 30 jours), Monténégro (jusqu'à 30 jours, sur présentation d'une invitation ou d'une demande d'une agence de voyage fourni), Équateur (jusqu'à 30 jours).
Transit sans visa (TSV)
Transit sans visa (TSV)

Les détenteurs d'un billet de correspondance ont droit à un transit sans visa pour une durée de 24 heures.

  • Le transit sans visa ne s'applique pas aux voyageurs à destination ou en provenance de la Biélorussie.
  • Le transit sans visa ne s'étend pas aux passagers voyageant vers les aéroports de Crimée. Ils sont sujets à l'inspection des douanes et de l'immigration.

Avertissement :

  • Les passagers n'étant pas en possession d'un billet de correspondance/de retour peuvent se voir refuser l'entrée. Sont exempts de cette conditions les ressortissants des pays suivants : Azerbaïdjan, Arménie, Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizistan, Moldavie, Fédération Russe, Tadjikistan, Ukraine et Ouzbékistan.
  • Les détenteurs d'un visa valide sont exempts.
Informations pour les passagers voyageant
à destination de pays européens
Informations pour les passagers voyageant à destination de pays européens

Un amendement aux réglementations d'entrée dans les pays européens est entré en vigueur le 19 juillet 2013. Conformément à cet amendement, les ressortissants des pays hors-Schengen à l'entrée dans le pays doivent détenir un passeport dont la date d'expiration est d'au moins plus de trois mois suivant la fin de la date du voyage planifié.

Exigences de l'immigration allemande à respecter par les passagers

1. Les passagers voyageant vers l'Allemagne doivent détenir un passeport valide et signé par le détenteur.
2. Les ressortissants des pays ayant un accord de visa avec l'Allemagne peuvent entrer dans le pays uniquement avec un visa unique émis par une ambassade allemande. L'entrée en Allemagne avec un visa Schengen unique émis par un autre état de l'espace Schengen n'est pas automatiquement interdite. Néanmoins, si la police fédérale allemande découvre lors d'un contrôle frontalier que la destination du voyage n'est pas le pays émetteur mais l'Allemagne, le voyageur peut se voir refuser l'entrée puisque dans ce cas, le visa aurait dû être demandé par le biais d'une ambassade allemande. Chaque incident est traité au cas par cas. Si vous possédez un visa à entrée multiple, la première entrée doit se faire dans le pays émetteur. Après cela, les passagers avec visa à entrée multiple peuvent entrer dans tout pays Schengen.

Le transporteur se réserve le droit de refuser le transport du passager s'il ne se conforme pas à ces exigences.

Les dispositions s'appliquent à l'entrée dans un pays, c'est-à-dire aux passagers détenant un billet Russie-Allemagne-Russie, un visa émis par un consulat d'un pays autre que l'Allemagne et sans un document confirmant leur transit par le territoire allemand. Cette information ne concerne pas les passagers en transit qui voyagent vers d'autres pays européens en passant par les points de contrôle allemands.

Les passagers peuvent entrer en Bulgarie et Lettonie avec un visa Schengen inclus dans un passeport complet (sans page vierge pour des visas et tampons), à condition que le passager détienne un nouveau passeport valide. Le passeport complet doit être valide. Sinon, le visa de 'l'ancien' passeport sera considéré comme non valide.

Afin de protéger les bagages des passagers voyageant à bord des vols Aeroflot PJSC depuis la Grèce, plus de 1 litre d'huile peut être transporté dans les bagages à condition d'être correctement conditionné, c'est-à-dire dans un conteneur rigide spécial supplémentaire (carton interdit).

Pour entrer en République de Chypre, les ressortissants russes et ukrainiens doivent seulement présenter un passeport en cours de validité, un visa chypriote ou un visa professionnel valide pour une entrée unique (disponible depuis le site Web de l'ambassade).
Les citoyens de pays tiers détenteurs d'un visa Schengen de Type C valide pour deux ou plusieurs entrées peuvent entrer et séjourner dans la République de Chypre sans visa national pendant une période équivalente à la durée de séjour autorisée par le visa, mais pas supérieure à la période de validité du visa.
Conformément à la législation du Royaume des Pays-Bas (article 4, section 2 de la loi sur les étrangers de 2000), il est autorisé de prendre des photos et des vidéos des documents de voyage des passagers au départ d'Amsterdam.

Informations pour les passagers voyageant
vers le Royaume-Uni
Informations pour les passagers voyageant vers le Royaume-Uni

Nouvelles règles s'appliquant aux passagers en transit par le Royaume-Unis en vigueur depuis le 1er décembre 2014 :

  • Les citoyens de la Fédération Russe et d'autres pays ayant des accords en matière de visas avec le Royaume-Uni, qui voyagent vers l'Irlande, les îles anglo-normandes et l'Île de Man (zone de voyage commune) passent par les contrôles d'immigration avant de quitter l'aéroport. Ils doivent détenir un visa de transit britannique.
  • Le transit aéroportuaire sans transfert vers un autre aéroport ou sans quitter l'aéroport est uniquement disponible à tous les passagers en transit jusque 23h59 le même jour. Les citoyens de la Fédération Russe en transit aéroportuaire n'ont pas besoin d'un visa.
  • Les ressortissants nécessitant un visa, y compris les ressortissants russes, peuvent quitter l'aéroport pendant le transit jusque 23h59 le jour suivant, à condition qu'ils détiennent un visa de transit anglais, à l'exception des détenteurs de l'un des documents suivants :
    • un visa valide pour l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande ou les États-Unis, même s'ils ne font pas partie de l'itinéraire du passager ;
    • un permis de résidence valide pour l'Australie, la Nouvelle-Zélande ou le Canada (émis après le 28 juin 2002) ;
    • Carte de résident permanent aux États-Unis émise après le 21 avril 1998 :
      - une carte en vigueur de résident permanent I-551 (tampon ADIT non accepté) ;
      - une carte expirée de résident permanent I-551 si accompagnée d'une autorisation de travail (formulaire I-797 « Notice of action ») qui prolonge sa validité ;
      - un visa d'immigrant (formulaire 155A/155B) dans une enveloppe cachetée ;
    • une carte de résident d'un État de la zone économique européenne ou de la Suisse ;
    • un visa de catégorie D émis par un État de la zone économique européenne ou par la Suisse ;
    • un visa biométrique irlandais BC ou BIVS (autorise le transit vers un autre pays en dehors de la zone commune de voyage) ;
    • un visa Schengen ADS si le passager voyage vers le pays émetteur ;
    • un billet d'avion pour le départ depuis l'espace Schengen, si le détenteur est en mesure de prouver qu'il ou elle est arrivé avec un visa ADS moins de 30 jours auparavant.

Les enfants âgés de moins de 18 ans quittant le Royaume-Uni avec un visa « ACCOMPAGNANT » doivent être accompagnés de la personne dont le nom ou le numéro de passeport est spécifié sur le visa. Si l'enfant est accompagné par une autre personne, le visa peut être non valide.

Informations pour les passagers voyageant à destination de la Turquie
Informations pour les passagers voyageant à destination de la Turquie

Les exigences en matière de validité de passeport pour les passagers au départ de la Turquie ont été modifiées au 1er janvier 2015 :

  • Les passeports des ressortissants de la Fédération Russe autorisés à visiter la Turquie sans visa pour un séjour de 60 jours doivent être valide pour une durée minimum de 120 jours à compter de l'arrivée en République de Turquie.
  • Les passeports des ressortissants biélorusses autorisés à visiter la Turquie sans visa pour un séjour de 30 jours doivent être valide pour une durée minimum de 90 jours à compter de l'arrivée en République de Turquie.
  • La période de validité des passeports pour les ressortissants de tous pays (exceptés la Turquie, l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, l'Espagne, la France et la Suisse) est calculée selon cette formule : séjour maximum autorisé sans visa ou date d'expiration du visa additionnée de 60 jours.
  • Les ressortissants de la Turquie, de l'Allemagne, de la Belgique, du Luxembourg, de l'Espagne, de la France et de la Suisse peuvent entrer avec des passeports arrivés à expiration.
  • Les ressortissants ayant une carte de résident turque doivent détenir les documents valides à l'entrée dans le pays.
Informations pour les passagers voyageant vers/depuis
les États-Unis ou y transitant
Informations pour les passagers voyageant à destination/depuis/en transit dans les États-Unis

À des fins de traitement ultérieur des listes des passagers en conformité avec la législation des USA, la Transportation Security Administration (TSA) des USA exige que vous fournissiez les informations suivantes : votre nom complet, votre date de naissance et votre sexe. Vous pouvez également fournir les informations des vérifications précédentes - Le numéro de recours (le cas échéant).

Le défaut de présentation de votre nom complet, de votre date de naissance et de votre sexe peut engendrer le refus de transport ou d'entrée dans la zone d'embarquement. La TSA se réserve le droit, à sa discrétion, de partager ces informations avec les autorités américaines. Pour plus d'informations, consultez le site Internet à l'adresse www.tsa.gov.

Les passagers voyageant vers les États-Unis à des fins touristiques ou professionnelles pour un séjour jusqu'à 90 jours n'ont pas besoin d'un visa s'ils sont des ressortissants des pays membres du Programme d'exemption de visa. Avant de voyager vers les États-Unis, ces passagers devront s'enregistrer dans le Système électronique d'autorisation de voyage (SEAV). Les règles de l'ESTA stipulent que les ressortissants de ces pays doivent faire la requête d'un permis d'entrée électronique depuis le site Web du Département de la Sécurité Intérieur des États-Unis à l'adresse https://esta.cbp.dhs.gov/esta/.

Les ressortissants des pays membres du programme d'Exemption de Visa n'ayant pas obtenu de permis d'entrée américain via le système ESTA ne seront pas autorisés à embarquer dans l'avion à destination des États-Unis.

Si vous avez l'intention de transporter des armes à feu dans vos bagages contrôlés, vous n'êtes pas autorisés à imprimer et à attacher d'étiquette à vos bagages. Vous devez au contraire contacter un agent de vérification pour vous aider à respecter la procédure de dédouanement appropriée.

Informations pour les passagers voyageant
vers les Émirats Arabes Unis
Informations pour les passagers voyageant vers les Émirats Arabes Unis

Un e-visa pour les Émirats Arabes Unis peut être obtenu avant le départ à l'adresse : www.ednrd.ae.
Les passagers doivent être prêts à présenter une confirmation imprimée du visa électronique.

Informations pour les passagers voyageant à destination du Japon
Informations pour les passagers voyageant à destination du Japon

Afin de prévenir toute menace terroriste, le ministère de la justice japonais a amendé la loi Immigration Control and Refugee Recognition Act (Contrôle de l'immigration et reconnaissance des réfugiés) en novembre 2007.

Depuis l'entrée en vigueur de cette loi, tous les ressortissants étrangers entrant au Japon ont dû accepter de fournir leurs empreintes digitales et leur photographie (visage entier) pendant le contrôle d'immigration à l'aéroport de destination.

Les passagers peuvent également être sujet à un court entretien. Les ressortissants étrangers refusant de se conformer auxdites procédures se verront refuser l'entrée au Japon.

Les exigences relatives à l'entrée ne s'appliquent pas aux enfants âgés de moins de 16 ans, aux résidents permanents du Japon, aux individus en cours d'obtention d'une carte de résident permanent, ni aux diplomates et membres de gouvernements des autres pays arrivant dans le cadre de visites officielles.

Informations pour les passagers voyageant vers l'Inde
Informations pour les passagers voyageant à destination du Japon

Conformément aux réglementations du ministère des télécommunications (DoT) du gouvernement indien, les ressortissants étrangers peuvent uniquement importer et utiliser des téléphones satellites Inmarsat (sauf systèmes BGAN) avec la permission du DoT.

Les téléphones satellites transportés dans les bagages à main ou en soute d'un passager n'ayant obtenu pas le permis approprié du ministère des télécommunications se verra confisqué jusqu'à présentation du permis.

Tout individu important des biens vers l'Inde doit remplir un formulaire de déclaration en fournissant une description détaillée des articles importés et présenter le-dit formulaire au service de douane au premier point d'entrée.

Informations pour les passagers voyageant
vers la République de Corée
Informations pour les passagers voyageant vers la République de Corée

En raison d'un nombre croissant de passagers tentant d'entrer dans le pays pour y travailler illégalement et se voyant refuser l'entrée en Corée du Sud, il est conseillé aux citoyens de la Fédération Russe voyageant vers la République de Corée pour des raisons touristiques d'être en possession des pièces justificatives suivantes :

  • billet retour
  • reçu de l'hôtel
  • fonds pour la période du séjour
  • itinéraire approximatif
  • coordonnées de la partie invitante.
Réglementation de la Chine en matière de transit sans visa

Aeroflot assure les vols vers trois aéroports de Chine : Beijing (PEK), Shanghai Pudong (PVG) et Guangzhou (CAN).

La règle générale stipule qu'un transit de 24 heures sans visa est autorisé pour les passagers qui disposent d'un billet confirmé pour la poursuite de leur voyage, que ce soit par les airs, la mer ou le train vers tout pays tiers (y compris Hong Kong et Macao). Pendant cette période de 24 heures, il est autorisé de voyager vers n'importe quel autre lieu en Chine pour y prendre un avion à destination d'un pays tiers. Guangzhou fait exception : les règles en matière de transit de 24 heures sans visa par plusieurs destinations en Chine, y compris Guangzhou, sont applicables lorsque Pékin est le premier aéroport de transit (par exemple, SVO-PEK-CAN-SYD).
Le retour vers le pays de départ est interdit.

De plus, les ressortissants des 53 pays suivants sont autorisés à utiliser certains aéroports pour un transit sans visa de 72 et 144 heures :

  • 39 pays européens : Albanie, Autriche, Biélorussie, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Chypre, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Malte, Monaco, Monténégro, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Ukraine et le Royaume-Uni.
  • 8 pays en Asie, au Moyen-Orient et en Océanie : Brunei*, Japon*, Qatar, Singapour*, Corée du Sud, Émirats arabes unis, Australie et Nouvelle-Zélande.
  • 6 pays du continent américain : Argentine, Brésil, Canada, Chili, Mexique et les États-Unis.

*Des conditions spéciales sont en vigueur pour l'entrée et le transit des ressortissants du Brunei, de Singapour et du Japon.

La période de 72 heures pour le transit sans visa à Guangzhou et la période de 144 heures pour le transit sans visa à Shanghai et Beijing commencent à 0h01 le jour suivant le jour d'arrivée ; et la période de 72 heures de transit sans visa à Beijing commence à l'heure d'arrivée à l'aéroport.
Le transit sans visa de 72 heures de cette catégorie de passagers s'applique aussi aux aéroports de Pékin (PEK) et de Guangzhou (CAN). Il faut cependant voyager en avion vers un pays tiers au départ de l'aéroport d'arrivée.

Le transit de 144 heures sans visa par l'aéroport de Shanghai-Pudong (PVG) est autorisé. Les passagers peuvent voyager vers un pays tiers au départ des aéroports suivants : Hangzhou Xiaoshan (HGH), Nanjing Lukou (NKG), Shanghai Hongqiao (SHA) et Shanghaï Pudong (PVG). De plus, l'arrivée et le départ est possible aux terminaux maritimes internationaux et de la gare ferroviaire de Shanghai. Dans ce cas, les passagers doivent disposer de billets d'avion/train/croisière à destination d'un pays tiers.

Le transit de 144 heures sans visa par l'aéroport de Pékin (PEK) est autorisé. Les passagers peuvent voyager vers un pays tiers au départ des aéroports suivants : Pékin (PEK), Tianjin (TSN), Shijiazhuang (SJW). De plus, l'arrivée et le départ sont possibles à destination/au départ des terminaux maritimes internationaux de Tianjin et Qinhuangdao et de la gare ferroviaire de Shanghai. À leur arrivée à Pékin, ces passagers doivent remplir le questionnaire correspondant au poste de contrôle frontalier et présenter un billet d'avion à destination d'un pays tiers/un billet de train à destination d'un pays tiers/un billet de bateau de croisière (papier ou électronique) valide.

Parallèlement, ces passagers ont toujours l'option d'un transit de 72 heures par Pékin, sous réserve de départ depuis le même aéroport.

Un certain nombre d'aéroports chinois n'autorisent pas le transit sans visa.
Le transit sans visa n'est pas possible dans les aéroports internationaux de Chine suivants : Fuzhou (FOC), Huangshan (TXN), Mudanjiang (MDG), Shenzhen (SZX) et Yanji (YNJ). Les ressortissants des pays ayant des ententes en matière de visa avec la Chine doivent au moins être en possession d'un visa de transit chinois pour pouvoir transiter par ces aéroports, même si le transit sans visa peut formellement s'appliquer à ces ressortissants. Cette obligation s'applique également aux passagers qui transitent par plusieurs aéroports de Chine, comme sur la ligne suivante : Moscou-Pékin-Shenzhen-Sydney. Si ces passagers ne disposent pas de visa de transit chinois, ils ne seront alors pas autorisés à voyager.

Le transit sans visa ne s'applique pas aux catégories de passagers suivantes :

  • Les ressortissants syriens transitant par Guangzhou ;
  • les passagers détenteurs d'un passeport britannique (outre-mer) qui doivent disposer d'un permis de voyage continental en ce qui concerne les résidents de Hong Kong et de Macao et d'une carte d'identité de Hong Kong ;
  • les passagers détenteurs d'un passeport de la République de Chine (Taïwan), de Hong Kong et de Macao ;
  • les passagers transitant par Ürümqi (URC) qui sont des ressortissants de l'Afghanistan, l'Azerbaïdjan, l'Iran, l'Irak, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Malaisie, le Niger, l'Oman, le Pakistan, la Syrie, l'Arabie saoudite, le Sri Lanka, la Thaïlande, la Turquie, les EAU et le Yémen, ainsi que les détenteurs de passeports britanniques (outre-mer) et de passeports de Taïwan.
Réglementation douanière

Pour réduire la durée des formalités douanières, il est vous conseillé d'imprimer le
Formulaire de déclaration douanière pour les passagers et de le remplir au préalable.
Comment remplir le formulaire de déclaration douanière pour les passagers (PDF, 111 Ko)

Pour plus d'informations, veuillez vous référer au site Web du
Service Fédéral de douane

Nous vous suggérons également de lire la
Réglementation sur la sécurité avant le vol
et de visiter le site Web de AeroMASH–Aviation Security CJSC

Centre d'appels d'Aeroflot

+7 (495)223-55-55 pour les appels depuis Moscou
8-800-444-55-55 pour les appels depuis d'autres villes de Russie (24/7)
*555 MTS, Beeline, Megafon, Tele2 (appel gratuit)