warning!Vous utilisezInternet Explorer. Certaines fonctions peuvent ne pas fonctionner correctement. Nous vous recommandons d'utiliser un navigateur différent.

l'histoire

Le jour officiel de naissance de l’aéronautique civile de la Russie est considéré le 9 février 1923, quand le Conseil de Travail et de Défense a ratifié l’ordonnance « Sur l’organisation du Conseil de l’aviation civile » et « Sur le revêtement de la surveillance technique des lignes aériennes sur l’Administration centrale de l’aéronautique ».

Aux années 20s, après la fin la Première Guerre mondiale, dans les pays européens on a usé l’aviation de plus en plus dans les buts pacifiques – pour la transportation des voyageurs, de la poste et des marchandises. La Russie n’a pas demeurée en arrière de ses voisins. On a fait une large place aux relations avec les pays étrangers. On a réalisé les vols civils à l’étranger essentiellement par les avions militaires rééquipés.

Le 1 mai 1922 on a ouvert les vols sur la ligne aérienne première internationale Moscou-Königsberg (le territoire de l’Allemagne alors). Plus tard on a prolongé cette ligne aérienne jusqu’à Berlin.

Le 15 juillet 1923 on a ouvert la ligne interne première régulière Moscou-Nijni Novgorod.

Aux années 30s, la construction aéronautique du pays était déjà le complexe grand et composé des entreprises de production, des bureaux de contruction, des instituts de recherche etc. Et les avions de la construction par A.N.Tupolev, S.V. Iliouchine, О.К.Antonov ont fait date dans la construction aéronautique mondiale. Les pilotes, et en premier lieu les pilotes internationaux, ont rendu le parc neuf d’aviation avec succès.

Le 25 février 1932 on a établi l’Administration centrale de l’aéronautique civile (ГУ ГВФ) et on a établi le nom officiel réduit de l’aviation civile du pays - AEROFLOT.

Aux années trente d’avant-guerre les lignes internationales de l’Aeroflot ont pris place, l’une des places les plus importantes dans l’économie du pays.

Pendant la Grande Guerre Nationale les avaiteurs de l’Aeroflot ont défendu la Patrie, en montrant le grand professionnalisme et le courage. Ils ont fait les vols les plus importants vers la ligne du front, à l’arrière de l’ennemi, à travers la frontière et sur le territoire du pays. Depuis ces ans difficiles on n’a pas cessé les vols réguliers sur les lignes d’aviation internationales.

Après la guerre on a commencé à renouveler activement et élargir la communication aérienne internationale. Les avions neufs plus accomplis Il-12 et Il-14 de la construction de S. Iliouchine ont apparu.

La sortie en 1956 de l’avion à jet premier dans le monde Tu-104 de la construction de Tupolev sur les lignes internes et internationales de l’Aeroflot a été considérée un événement remarquable de la signification mondiale.

En 1957 le liner à turbopropulseur Tu-18 créé en bureau de développement S.Iliouchine a fait son vol premier.

En août 1959 à Moscou on a ouvert l’aéroport Cheremetievo, dont la designation principale était le service des vols internationaux.

A la fin des années 50s l’avion le plus grand pour ces ans Tu-114, qui s’est caractérisé par les turbopropulseurs plus économiques, a passé les épreuves et a commencé les vols réguliers sur les lignes de l’Aeroflot. Plus tard il était remplacé par l’avion national neuf Il-62 dans les lignes lointaines.

En janvier 1971 sur la base de l’Administration de Transport des lignes d’aviation internationales on a établi la Direction centrale des communications aéronautiques internationales de l’Aeroflot (ЦУМВС), qui était la seule entreprise dans le domaine exécutant les vols internationaux sous le nom « L’Aeroflot – les lignes d’aviation soviétiques ».

En 1978 l’avion-cargo Il-76 a fait son vol premier à l’étrnger ; jusqu’au moment present cet avion livre ponctuellement les marchandises aux clients dans le monde entier.

En 1980 l’Aeroflot a était nommé le transporteur principal des participants des Jeux Olympiques XXII qui ont eu lieu à Moscou. Pour recevoir les sportifs et les visiteurs de la capitale du monde entier on a bâti spécialement le terminal neuf international de l’aéroport Cheremetievo-2, capable à servir en même temps 31 avions de n’importe quel type. Le 6 mai son ouverture officielle a eu lieu.

En 1991 après la désagrégation de l’Union Soviétique, dans les républiques ex-soviétiques et dans les régions de la Russie on a créé les compagnies d’aviation propres. Notre compagnie a devenu le successeur du nom « L’Aeroflot » et de la marque de commerce du transporteur international de l’ex-URSS. En juin de la même année on a créé la réunion industrielle et commerciale « L’Aeroflot – les lignes d’aviation soviétiques », qui du 28 juillet 1992 était réformée en société anonyme de type ouvert « L’Aeroflot – les lignes d’aviation russes internationales ». En même temps la compagnie d’aviation a commencé utiliser la technique étrangère. Les machines premières de la production étrangères ont été les machines А310-300 du consortium « Erbas Industry » prises en crédit-bail. Dans deux années les Boeings 767-300ER qui ont satisfait les exigences les plus sévères de l’écologie et des bruits ont surgi.

En 1994 la compagnie d’aviation a reçu les nouveaux avions-cargos de transport de passagers nationaux de la troisième génération Il-96-300 pour les vols intercontinentaux qui ont satisfait entièrement les standards de l’OACI des bruits. A la fin de 1995 l’Aeroflot a pris l’avion-cargo DS-10-30Ф en crédit-bail pour son exploitation dans les routes de l’étendue grande.