warning!Vous utilisezInternet Explorer. Certaines fonctions peuvent ne pas fonctionner correctement. Nous vous recommandons d'utiliser un navigateur différent.

Politique environnementale

SkyTeam: Alliance Responsable

En tant que leader de l'alliance mondiale de l'industrie du transport aérien, SkyTeam vise à améliorer la performance de l'alliance en termes non seulement de gain financier mais aussi de la responsabilité des participants devant la communauté et l'environnement. À cet égard, en Juin 2008, lors de Conférence générale de l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA), les membres de SkyTeam ont élaboré et adopté l’Acte de la responsabilité sociale des entreprises. Ce document fixe les normes leaders de l'industrie pour la protection de l'environnement et assurer un développement économique adéquat.

Déclaration de responsabilité sociale des entreprises de l’alliance de SkyTeam

Consciente de sa responsabilité envers la société, Aéroflot prend soin de l’environnement et intervient activement dans ce domaine tout en restant attachée aux principes du développement durable.

La politique écologique de la Société publique par actions « Aéroflot » vise à améliorer l’efficacité énergétique et environnementale du produit fini de l’entreprise – les transports de passagers, de bagages, du courrier et de marchandises.

La compagnie aérienne a volontairement mis en œuvre et certifié un Système de management écologique (SME).

La gestion de l’efficacité du rendement du carburant est l’une des priorités de la compagnie. Aéroflot s’engage à développer et améliorer les stratégies, les systèmes et les méthodes de gestion, afin que nos activités aériennes démontrent le plus haut niveau de la sécurité de vols, soient conformes aux normes nationales et internationales tout en restant économiquement efficaces.

La S.P.p.A. « Aéroflot » a mis en œuvre un système de surveillance et d’enregistrement des émissions de СО2, qui assure la conformité avec les exigences des systèmes national et européen de surveillance, notification et contrôle des émissions des gaz à effet de serre.

La surveillance et l’enregistrement des émissions de СО2 sont intégralement effectués au sein de la S.P.p.A. « Aéroflot » dans l’ensemble de son réseau de destinations, conformément aux méthodes adaptées dans le cadre du Système communautaire d’échange de quotas d’émission (SCEQE) et du Système national de surveillance, notification et contrôle des émissions des gaz à effet de serre dans la Fédération de Russie.

La compagnie met en œuvre activement les mesures visant à réduire les émissions de СО2 dans le cadre du Programme d’amélioration du rendement du carburant et du Programme de l’économie d’énergie et de l’augmentation de l’efficacité écologique de la S.P.p.A. « Aéroflot » jusqu’à 2020.

Afin de mettre en œuvre le Programme de compensation carbone (Carbon Offset Program), S.P.p.A. « Aéroflot » a introduit un calculateur en ligne des émissions de СО2, développé en conformité avec les meilleures pratiques de l’industrie aéronautique, suivant la méthodologie existante de l’ICAO et l’IATA.

Actuellement, le calculateur en ligne des émissions de СО2 qui est disponible sur le site officiel S.P.p.A. « Aéroflot », fonctionne uniquement pour informer un passager du niveau des émissions de gaz à effet de serre sur le vol sélectionné par passager.

Dans l’avenir, cette initiative environnementale d’Aéroflot fournira aux passagers la possibilité de compenser leur empreinte carbone produite à la suite d’un vol et calculée avec l’aide du calculateur en ligne, par des contributions volontaires pour soutenir des projets environnementaux visant à réduire les émissions des gaz à effet de serre (la plantation d’arbres, la protection des forêts contre les scolytes, l’énergie propre et renouvelable, le nettoyage de réservoirs etc.).

Pour minimiser l’impact négatif sur l’environnement, la S.P.p.A. « Aéroflot » effectue une nouvelle amélioration du système d’enregistrement des traitements de déchets en mettant l’accent sur la transformation secondaire des matières premières (« le recyclage ») en tant que la méthode la plus efficace de la gestion de déchets.

Protection de l'espace atmosphérique

Au cours des cent dernières années, la contamination environnementale a augmenté par des émissions différentes. Pendant cette période, selon les scientifiques, plus d'un million de tonnes de silicium et d'un demi-million de tonnes d'arsenic, environ un million de tonnes de cobalt ont été disposés à l'atmosphère de la Terre.

Protection des ressources hydriques

Les réserves mondiales d'eau sur la Terre sont immenses. Cependant, c’est surtout de l'eau salée de l'océan. Les ressources d'eau douce, dont le besoin des gens est particulièrement vital, sont mineures et épuisés. Le manque d'eau pour l'irrigation, l'utilisation industrielle et l'usage domestique est observé dans de nombreux endroits de la planète. Selon les scientifiques, le besoin d'eau a augmenté de 10 fois au cours des dernières années.

Récupération des déchets industriels

Le développement rapide du progrès scientifique et technologique et du potentiel mondial de l'énergie s’accompagne d'un impact négatif croissant sur l'environnement. La croissance continue de l'attitude des déchets industriels et ménagers, et l'attitude immorale de la société vers leur disposition, était épidémiologiquement dangereux, surtout en raison de la hausse des composantes non-biodégradables, ainsi que le contenu hautement concentré de matières toxiques, dont la lithosphère de nature n’est pas prête.